À propos

À propos

Le cabinet

Le cabinet

Hexagon est un cabinet de conseil économique spécialisé dans la concurrence, la réglementation et l’évaluation des dommages et intérêts.

Nous conseillons nos clients sur tous les types de dossiers liés au droit de la concurrence, qu’il s’agisse de procédures antitrust devant les autorités de concurrence, de notifications de fusions, d’affaires d’aides d’État ou de litiges civils. Basée à Bruxelles et à Paris, notre équipe comprend des économistes expérimentés intervenant notamment en France, en Belgique et en Allemagne.

Nous abordons chaque dossier avec rigueur, en nous appuyant sur les outils théoriques et empiriques les plus récents pour fournir des services d’expertise de haute qualité. Nous nous efforçons de développer des solutions innovantes et sur mesure pour répondre aux besoins de nos clients et aux spécificités des dossiers qui nous sont confiés.

Nous ne nous cachons pas derrière un langage hermétiques qui serait réservé aux spécialistes et considérons que les arguments les plus convaincants reposent souvent sur des analyses empiriques simples mais astucieuses et allant à l’essentiel. Chaque fois que des techniques plus sophistiquées sont justifiées, nous veillons à maintenir l’accessibilité de nos contribution en en exposant clairement les tenants et aboutissant et en expliquant ce que ces techniques apportent au débat.

En tant qu’experts économiques, nous fournissons des conseils indépendants, car nous sommes convaincus que c’est ce qui sert le mieux nos clients à long terme.

Laurent Eymard

Laurent Eymard

+33 2 895 36 21

+33 495 36 12 60

+33 6 76 37 52 07

 

leymard@
hexagon-economics

 

Localisation:
Bruxelles et Paris

Langues :
Français, Anglais

Laurent Eymard, associé fondateur d’Hexagon, a plus de 12 ans d’expérience dans le conseil en économie de la concurrence. Au fil des années, il a été impliqué dans plusieurs affaires de concentration, d’antitrust et d’aides d’État devant la Commission européenne, ainsi que devant d’autres juridictions en Europe, notamment en France et en Belgique. Laurent a une expérience particulière des concentrations complexes nécessitant une analyse des dynamiques concurrentielles locales ou concernant des marchés d’appels d’offres. Laurent a également une grande expérience des contentieux indemnitaires dans un large éventail de secteurs, notamment les télécommunications, le transport aérien ou les biens de consommation courante. Il a fourni des services d’expertise pour des défendeurs comme pour des plaignants dans des litiges à forts enjeux concernant des pratiques concertées et des abus de position dominante.

Expérience

  • Conseil de Lafarge dans le cadre de sa fusion avec Holcim en 2014, qui a été le plus grand rapprochement jamais réalisé dans l’industrie du ciment et a impliqué une évaluation concurrentielle complexe sur des centaines de marchés locaux.
  • Conseil d’Alstom dans le cadre de l’acquisition de ses activités énergie par General Electric. L’affaire soulevait principalement des préoccupations horizontales sur le marché des turbines à gaz de grande puissance, ce qui nécessitait une analyse économique de la probabilité d’une augmentation des prix sur un marché d’appels d’offres.
  • Conseil de Suez dans le cadre de son acquisition de l’activité Water and Process Technologie de GE. L’opération a donné lieu à des chevauchements horizontaux et à des problèmes de verrouillage du marché.
  • Conseil d’un opérateur de télécommunications dans le cadre de plusieurs enquêtes de l’Autorité de la concurrence française concernant des abus de position dominante présumés.
  • Conseil de plusieurs banques françaises dans le cadre d’une enquête de l’Autorité de la concurrence française concernant des commissions d’interchange multilatérales.
    Conseil d’une compagnie aérienne dans le cadre de demandes indemnitaires au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Brésil et en Australie à la suite de décisions de la Commission européenne et de plusieurs autres régulateurs concernant une entente alléguée.
  • Conseil d’un producteur de tubes cathodiques dans le cadre de litiges aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, à la suite de décisions de la Commission européenne et de plusieurs autres régulateurs concernant une entente alléguée.
  • Conseil d’un opérateur de paris hippiques dans le cadre d’une action en dommages et intérêts intentée par un concurrent en Belgique à la suite de la libéralisation des paris en ligne.
  • Conseil d’un constructeur automobile dans le cadre de la notification d’une aide à la R&D pour le développement d’un moteur diesel hybride – Analyse contrefactuelle, préparation du plan d’affaires.
  • Conseil d’Alstom dans le cadre de la notification de mesures d’aide au programme de recherche Supergrid visant à développer des réseaux de transport d’énergie innovants – Analyse contrefactuelle, examen du plan d’entreprise, effet sur la concurrence

Publications

  • “The ECJ interim judgement in Coty Germany: an economic perspective” avec G.Labate, in The Coty judgment: Online selective distribution and platform bans, mai 2018, Concurrences Review N° 2-2018, Art. N° 86631
  • Chapitres sur la définition de marché et l’évaluation de dommages dans Le Lamy Droit Économique, Wolters Kluwer, 2018.
  • “Remarks on the calculation of local market shares”, avec A. Chapsal, Concurrences, N°1-2011, 37-41.
  • “Credit Constraints and the Cyclicality of R&D Investment: Evidence from France”, 2010, avec P. Aghion, P. Askenazy, N. Berman et G. Cette, Journal of the European Economic Association, vol. 10(5), pages 1001-1024.

Qualifications

  • Master en droit européen de la concurrence, King’s College London
  • Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE)
  • Institut d’Etudes Politiques de Paris, master finance et stratégie